Quentin Dasnoy

la création de l'absurde

Dans l'objectif de notre cours de libre graphique, nous sommes amenés à réaliser un tutoriel sur une matière que nous avons choisi et décidé d'apprendre. Le tout ayant bien sûr un lien avec l'utilisation d'un ordinateur. L'objectif du cour est de réaliser une base de données de modes d'emplois de logiciel libre, ou dit open-source. Ces logiciels se démarquent par leurs accès facilité et leurs modifications dans le code source , possible. Le but étant de nous familiariser avec d'autres méthodes de création que celles que nous utilisons quotidiennement.

Pour ma part, faisant de l'animation, il me plaisait l'idée de tâter un autre logiciel de montage que Adobe Première. Mais la 1er question que je vins à me poser était de savoir quelle format je devais choisir de traiter. Il fallait que ce soit un format cours, afin d'expérimenter plusieurs fonctionnalités du logiciel au travers de différents projets. Que ce soit facile de se procurer les extraits vidéos (commencer à filmer m'aurait pris beaucoup de temps. Hors je cherchais juste à découvrir. Même si cette possibilité aurait pu être choisi). Mon choix se porta sur la parodie, ou le détournement. Mélanger les vidéos entre elles. Je mets ici quelques liens vers des exemples divers. Il ne sont que une ligne directrice globale qui englobent différents formats.

Au delà du fait que ça me fasse rire, je trouve ces format de vidéos intéressant sur un questionnement artistique. Durant mon parcours, j'ai toujours eu la volonté de poser des limites aux idées, aux concepts. Je me construisait et continue aujourd'hui de me construire, une pensée, une réflexion. Mais la question de l'art m'ennuie, car je ne sais pas en poser les limites. Dans un 1er temps j'étais persuadé que l'inutilité d'une chose en faisait sa composante artistique. Une chose étant inutile à la société, à la collectivité, pouvais dès lors être considéré comme de l'art. L'être humain n'a pas besoin d'une peinture pour survivre ou non plus d'un chant. Je ne fais aucun jugement sur l'utilité. Je regarde de manière objective sans volonté péjoratif quand je dis ça. Le but étant de déterminer à quoi j'ai à faire en face de moi.

Pour en revenir au cas de ces vidéos. La question que je me pose et que je continue à me poser est la suivante. Est ce de l'art?
On peut se dire que ces vidéos tiennent du registre du divertissement. Elles ne servent qu'à amuser la foule. Le créateur n'a eu aucune volonté artiste. Il voulait juste faire rire. J'ai pas envie de contre argumenter sur ces points. Il me semble plus intéressant de dépasser les limites de notre perception et de s'inviter à l'ignorance. Reprendre son jugement depuis le début. Et d'entre apercevoir une pâte artistique dans chaque élément qui jalonne notre monde.

Ici le facteur qui m'intéresse est l'utilité de ces vidéos. Elles sont inutiles par nature mais elle joue même de ce manque de tangibilité. Le non-sens est le but ultime de ces vidéos. Elles détruisent la logique, démontent le matériau originel. Le monteur arrache l'essence d'une œuvre et la modèle selon sa conception du non-sens. Donc on en revient à la question. Est-ce de l'art? C'est pour essayer de répondre à cette question que je me suis lancé dans cette construction de l'absurde.

La 1er étape est de se procurer le logiciel. Avant toutes choses, soyez informez sur les options que propose le logiciel. Pour ma part j'ai opté pour Avidemux sans trop me soucier de ces options. Ce qui me jouera des tours. Ce tutoriel vous apprendra à vous en servir mais il est possible d'arriver à un même résultat, voir un meilleur avec d’autres logiciels libres.

Avidemux est un logiciel de montage et d’encodage vidéo open-source qui est sous le regroupement GNU GPL. C’est une licence regroupant des logiciels ayant la même ligne idéologique. Celle de donner une liberté d’utilisation aux utilisateurs mais aussi de permettre de transformer le programme et de mettre en avant ces versions transformées. C’est une licence sortante du projet GNU: un projet qui vise à créer un système d’exploitation complètement libre. Ce système d’exploitation serait composé alors des multiples logiciels libres sous la licence.

Maintenant que vous avez le logiciel, il vous faut des vidéos. Il n'y a pas vraiment de règles sur quelles vidéos détourner. Seul votre imagination vous guidera. Ma façon d'accéder à un flot de créativité fut de regarder des vidéos en masse. Je ne parle pas ici de vidéos mises dans le but de faire de l'audience. Il faut mieux regarder celles qui sont fortement caractéristiques, celles qui sont cultes. En gros regarder la culture d'internet. Je vous mets ici quelques liens vers des vidéos que j'ai (analysé).

Évidemment, il faut réfléchir durant le visionnement si il y a matière à détourner. Et même quand vous n'êtes pas devant votre écran, réfléchissez s'y. C'est même dans ces moments là que votre réflexion, la probabilité d'émergence d'une idée, est la plus forte. Ici dessous, vous trouverez les différentes fonctionnalités du logiciel.

  1. Editer : les différentes manipulations sur la bande vidéo y sont disponibles
  2. Audio : Vous pourrez y choisir vos pistes sons
  3. sortie vidéo : même chose pour la sortie son, vous choisissez le format de sortie de votre éléments. Il en va à votre convenance.
  4. Filtres : Différents effets et manipulations possible dans cette catégorie
  5. Image : lieu ou la vidéo défile. Ici il n‘y a pas de vidéo. Ce qui explique le carré noir.
  6. A Et B : Boutons qui servent à marquer la vidéo pour couper dedans, copier la section…
  7. Ligne du temps
  8. fichier : vous permet d’importer, d’ajouter, de sauvergarder
  9. éditer : accéder au diférents options de montage de vidéo
  10. informations sur la vidéo ouverte : les dimensions y sont inscrites
  11. enregistrer
  12. ouvrir : ouvrir un ficher( acces plus rapide que fichier/ouvrir)

Avidemux est un logiciel principalement utilisé pour changer le format de ses vidéos. Il comporte cependant quelques fonctionnalité permettant de faire du montage. Mais vous serez vite contraint par une méthodologie peu réjouissante.

Il y a un premier problème auquel vous serez confronter: le format. Celui-ci variant entre chaque vidéo, vous devrez faire attention et vérifier en appuyant sur le symbole d’information si les vidéos sont de mêmes format.. Si ce n’est pas le cas, il vous faut aller dans l’onglet filtres vidéo et changer la taille avec l’outil swsrezise ou en ajoutant des bords noirs. Cela fait, il faut enregistrer la vidéo dans un nouveau projet puis ouvrir la vidéo transformée. qui implique qu’on ne peut pas zoomer dessus et travailler à la frame. La coupe est déjà de basse imprésice.

Ensuite le son est un autre problème. Il n’y a pas de mixage son dans avidemux. Vous devez le faire avant le montage. Ce qui implique de travailler son montage en fonction du son. Quand vous mettrez vos vidéos ensembles sur le logiciel, le son sera interverti au changement de vidéo et sera peu agréable à l’écoute. Vous pouvez toutefois le changer avec une ou plusieurs pistes audio retravaillés. Pour ma part j’ai choisi d’utiliser Audacity pour le mixage son. Je vous conseille d’aller jeter un cou d’oeil sur les autres tutos des éléves pour audacity.

Mais je crois que le pire est ce problème de coupure. En appuyant sur A et B, on décide de sélectionner une portion de vidéo. Mais il arrive ici que en déplacant le curseur sur la ligne, et en appuyant sur la touche de coupe, la sélection se voit modifié et prends une place plus en avant sur la ligne du temps. Du coup on ne peut pas faire de coupe en déplacant le curseur mais en altérnant les play/ pause ; C’est long et surtout inutile pour si peu. Il y a énormément de temps perdu pour un résultat de piêtre qalité. Car en effet, lors du montage, il se peut qu’une image indésirable se glisse entre deux plans. Et là bonne chance pour arriver à la supprimer. Ce problème de séquence amène à réaliser des vidéos au rythme lent et minimalistes au niveau des coupes. Rien n'est grave dans l'absolue. Mais cela va cependant à l'encontre du modèle prédéfini de vidéo au rythme soutenu et aux nombreuses références présentes.

Mes projets:

1er : vidéo mélangant Vald, rappeur Français et Trump. Dans sa vidéo Vald réagit à Eurotrap, sa dernière musique sortie, comme le font beaucoup de gens sur internet, des réactions à chaud. Il joue sur ce principe de REACT. Vald est assez second degré. Quand il exprime une opinion, elle est toujours parodié dans le sens qu’il n’explique jamais son point de vue à lui. Cette parodie passe par ses paroles mais aussi par ses expressions faciales qui sont double jeu. J’ai voulu réutiliser cette vidéo mais avec un fait d’actualité de 2016: l ‘élection de Trump.

https://www.youtube.com/watch?v=A9amx9pDtC0

2ème : extrait de la mort de moufassa dans le roi lion, extrait de Hitler dans inglorious bastard et bande son provenant de Jean marie le pen et marine le pen. J’ai voulu remettre en scène la chute de Jean marie le pen dans le parti du front national. Hitler est ici pour représenter la populace d’extrême droite caricaturée, ou bien même l’ancienne idéologie du front national. Bref que quelque chose a disparu du front national avec la mise sur la sélecte de JMLP.

https://www.youtube.com/watch?v=5QIW6Rc-PZA

3ème vidéo. Ici il n’y a pas de sujet politisé ; Juste une boutade sur les différences de langages entre cultures qui nous amènent à ce genre de moment cocasse.

https://www.youtube.com/watch?v=oBAysBXuXeU

je suis arrivé au final à faire 3 montages qui valent ce qui valent. Je dois dire que j’attendais à mieux de ce logiciel et je ne pense pas le réutiliser dans le futur. Je suis certain qu’il y a mieux dans les logiciels libres en terme de montage. Mon conseil si vous voulez faire du montage: N’utilisez pas Avidemux. Quand à mon questionnement sur ce format. Je pense que c’est une forme d’expression qui peut tendre à être reconnu comme de l’art. Mais pour moi, il faut une prise de conscience du créateur de sa capacité de création pour qu’une œuvre puisse être une œuvre. Ou pas? Est ce qu’on doit être conscient qu’on fait de l’art pour créer de l’art?

Sources:

Vidéos :

le point de départ

les matériaux

le logiciel de montage choisi

https://fr.wikipedia.org/wiki/Avidemux