nouvelles_textualités.md

Ariane Bosshard - 2009

À travers une base de données, Ariane classe ses souvenirs de lecture, créé une mémoire sensible de sa bibliothèque, construit une bibliographie subjective. Trois livres sont le résultat présent de cette archive vivante, interrogée de trois façons différentes et mise en page dans trois objets croisés. Trois lectures transversales de sa bibliothèque remémorée vous sont ainsi proposées: Backstage, Playlist et Spotlight.

Nicolas Rome - 2007 Statistique textuelle, à travers l'effacement progressif des noms de villages du Darfour au fure et à mesure de leur disparition sur la carte lors du conflit qui a débuté en 2003.

Caso livre

Le cours du livre se définit comme un laboratoire qui axe ses recherches sur le livre en train de se faire, s'inscrivant dans la pratique et les processus qui le dessinent.

Du catalogue d'art en passant par le livre d'artiste, le livre parlé, le livre hybride, le livre objet ou le livre performé ; le livre interagit avec une série d'espaces, de territoires connexes et de pratiques associées. Tout en gardant son identité propre il établit une série de rapports : entre l'auteur et le lecteur, entre les autres livres d'une bibliothèque, entre le temps où il fut lu pour la première fois et celui où longtemps après il fut remémoré. Transporté, copié, raconté ; édité, imprimé, cité ; il traverse des lieux et des temps de passage qui sont autant d'interstices susceptibles d'être explorés par l'artiste.


Camille N'latte - 2016 Réécriture et interprétation d'une sélection des lettres Persanes de Montesquieu avec les mots "interdits" ou désignés comme suspects du web, en ligne, comme un acte de résistance. Ici, le projet en ligne

Yoan Robin

A Narrative's Promises ( trailer ) from YOAN ROBIN on Vimeo.

"Ce que l’on a coutume d’appeler "réalité" est un montage. Mais celui dans lequel nous vivons est-il le seul possible? A partir du même matériau (le quotidien), on peut réaliser différentes versions de la réalité. L’art contemporain se présente ainsi comme un banc de montage alternatif qui perturbe les formes sociales, les réorganise ou les insère dans des scénarios originaux. L’artiste déprogramme pour reprogrammer, suggérant qu’il existe d’autres usages possibles des techniques et des outils qui sont à notre disposition."

Nicolas Bourriaud, Postproduction

An Mertens

The Death of the Authors, 1941 est un roman génératif créé avec Python et nltk, basé sur des textes de Virginia Woolf, James Joyce, Rabindranath Tagore, Elizabeth Von Arnim, Sherwood Anderson et Henri Bergson, quelques-uns des auteurs qui sont rentrés dans le domaine public le 1-1-12. Chaque fois qu’on lance le script sur http://publicdomainday.constantvzw.org/#1941, un roman différent est créé.

http://www.books.constantvzw.org/home/death_of_the_authors

Suite à une recherche sur l’identité juridique de l’arbre en 2012, en collaboration avec FoAM et l’artiste heath Bunting, An Mertens a initié une série de balades autour des arbres, dans laquelle cette balade dans le quartier de Bosnie trouve sa place.

En 2013 son roman expérimental Tot Later est paru chez De Bezige Antwerpen.

Depuis 2016 elle explore le potentiel narratif d’algorithmes d’apprentissage automatique, au sein d’Algolit, un groupe de travail du collectif Constant. "Et si les algorithmes étaient dotés d'un point de vue narratif, quels types de récits génèreraient-ils?"

Workshop Le livre sur le livre, Mons, octobre 2015

Journée du domaine publique à la Bibliothèque Royaye (KBR), Bruxelles, janvier 2016 Journée du domaine publique à la Bibliothèque Royaye (KBR), Bruxelles, janvier 2016

Catherine Lenoble

http://kavan.land/