Digital non-binaire

Digital Non Binaire

Les outils numériques fonctionnent par des séquences de courants électriques: allumé/ éteint. C’est le principe du binaire: soit 0, soit 1. Alors pourquoi parler de digital non-binaire ? Ce titre paradoxal invite à explorer une cartographie d’outils numériques entre la phobie du numérique et l’automatisme des outils mainstream, des outils qui sont faits par des groupes de personnes, des individus, des minorités, des cultures alternatives.

Etudianls

Joséphine

Chloé

Yasmine

Internet for left-handers, Silvio Lorusso

Spip, un logiciel où on code en français

Ramsey Nasser قلب, Arabic programming

Teaching To Transgress

Lien avec le programme de recherche Teaching To Transgress The Toolbox* sous le prisme des questions de genres, de représentations intersectionnelles et post-coloniales en développant la question de la transmission. Quelles pédagogies, quels savoirs, quelles compétences se transmettent via ces outils?

Teaching To Transgress The Toolbox, qui débutera en janvier 2020, est un programme de recherche Erasmus sur deux ans entre l’erg, l’I.S.B.A. Besançon (F) et Valand Academy, University of Göteborg (S) auquel le cours sera associé en amont. Certains questionnements étant partagés, les recherches du cours pourront être transmises aux participanls du programme T.T.T.T.T.

Recherches personnelles de chaque étudianl dans un des axes du programme

Axe 1: Les outils d’un langage non binaire > écriture, typographie

Gender Fluid: Bye bye binary

* Grep (chercher/remplacer) 
* Mots/glyhes hybrides
* Signes de ponctuation
* Éléments de connexion
* Symbiose

Axe 1.5: Glossaire: Comment de nouvelles formes écrites influencent l’oralité.

Gender Fluid

Comment entendre l'écriture inclusive:

What Would Language Look Like if We Simply Did Away with Gendered Pronouns?

Gender neutral pronoun in Spanish > L@s amigo@s

@. In this use, the "at" symbol is meant to look like a mix of a masculine o and a feminine a letters.[1][2][3] For example: niñ@ buen@ ("good child"), l@s amig@s ("the friends" with no assumptions about their genders), Latin@ ("Latino/Latina"). It can be pronounced as "ao".[4] It's one of the most commonly used in this list. It would go with the proposed neutral pronoun ell@.[5] https://nonbinary.wiki/wiki/Gender_neutral_language_in_Spanish

Langue schaerbeekoise

http://www.lalangueschaerbeekoise.be

Circlusion

https://www.revue-glad.org/1401

Axe 2: Les outils d’un langage non binaire > voix, oralité

Recherches de Maxime Lelasseux, Digital non-binaire, 2018–2019

"Aujourd’hui la voix est directement associés à un genre. Une voix douce et aiguë sera facilement attribué à une voix de femme tandis qu’une voix autoritaire et grave à un homme. J’ai trouvé différentes études sur ce sujet dont une démontrait qu’une femme à la voix grave aurait plus de chance de gagner des élections.(1) (Une femme ayant une voix se rapprochant de celle de l’homme serait donc nécéssaire pour se faire entendre ?)

Dans mes précédentes recherches sur l’assistant vocal SIRI, apple aurait fait des études pour déterminer la voix de SIRI en fonction du pays, ces études ont conclu que les européens feraient plus facilement confiance à une voix autoritaire masculine, tandis que les américains seraient plus réceptifs à une voix calme féminine. Maintenant il est possible de choisir soi-même la voix de l’assistant vocal, mais la voix masculine en Europe et Féminine en Amérique reste par défaut."

Human Mic

yes men / B.L.O

Axe 3: Les outils d’un language non binaire > représentations des corps

Make Human

Make Human, article de Jara Rocha & Femke Snelting

https://possiblebodies.constantvzw.org/inventory/assets/makehuman_glossary.pdf

Possible bodies

Lecture "The Possible Bodies Inventory: dis-orientation and its aftermath", article de Jara Rocha & Femke Snelting https://www.inmaterialdesign.com/index.php/mag/article/download/27/22

Computer Aerobic: quelle position prenez-vous pour faire de l'ordi?

Après le livre, imprimons la chair. Paul B. Preciado

https://www.liberation.fr/debats/2017/02/03/apres-le-livre-imprimons-la-chair_1546205

Axe 4: Notions de safe / brave ‘digital’ space

Penser à des outils/espaces numériques pour faciliter un tel type d'espace.

Safe space

Un safe space (littéralement « espace sécurisé » ou « espace sûr »), également appelé espace positif ou zone neutre désigne un endroit permettant aux personnes habituellement marginalisées, à cause d'une ou plusieurs appartenances à certains groupes sociaux, de se réunir afin de communiquer autour de leurs expériences de marginalisation. Il s'inscrit dans une démarche d'empowerment et permet aux participants de ne pas avoir à être confrontés aux réactions négatives généralement dominantes à leur sujet. Les safe spaces seraient apparus dans le milieu des années 1960 aux États-Unis, et auraient tout d'abord concernés des lieux physiques fréquentés par les personnes de la communauté LGBT+ puis des mouvements féministes dans les années 1960 et 19703, avant de s'étendre aux espaces dédiés à l'enseignement académique et à certains espaces virtuels sur internet. Ces termes sont également utilisés pour indiquer qu'un enseignant, un établissement d'enseignement ou un corps étudiant ne tolèrent pas, par exemple la violence anti-LGBT, le harcèlement ou les discours de haine ; le but étant de créer un espace sûr pour tous les étudiants gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres. L'idée de safe space est cependant critiquée comme étant un frein à la liberté d'expression.

Wikipédia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Safe_space

Brave space

These rules are needed, when people of diverse gender, background and class meet in one room. Recently, there has been much discussion and research on creating "safe spaces", geared towards making participants feel confident and not be exposed to criticism, discrimination or harassment, or any other emotional or physical harm. In contrast to providing "safe spaces", we identify the need to also create "brave spaces". Brave spaces are occasions that actually allow for open conflicts and disagreements amongst the group members – even and especially when these conversations are challenging personal beliefs and convictions.

Innovative elements, expected impacts and potential for transferability:

  • Raise awareness and capacity to allow for different and disagreeing voices in the classroom
  • Develop methods to express needs, conflicting opinions and feelings
  • Develop awareness and sensibility of hierarchies and positions of power and provide methods to question these
  • Raise confidence of participants that have difficulty to speak in public and create tools to develop self-esteem in public situations

Axe transversal: Plateforme

Partager ses recherches sur une plateforme commune à inventer ensemble. Archivage. Partage.

Cyberfeminist Index (~1990s-present)

Connection avec le Rideau de perles

Plateforme

LINKS (using Ethertoff) : http://pads.ustensile.be/w/Digital_Non_Binaire_2019-2020.md http://incertains-genres.reseau-ecart.eu/P_Mathilde_Roman.html

EXEMPLES (tools) : https://design-research.be/tools-ecosystem/

EXEMPLES (inventory) :

Corps / Implants

* Suède (<https://siecledigital.fr/2018/05/15/suede-implant-nfc/>
* GynePunk
* Quimera Rosa

QUIMERA ROSA – Nomade

Autour du projet Mi enfermedad es una creación artística TransPlant : Ma maladie est une création artistique Un an après une performance et une installation au Transpalette, Quimera Rosa revient pour nous présenter une autre partie du processus / projet TransPlant. Ma maladie est une création artistique est une recherche bio-médicale menée à Barcelone entre mars et novembre 2017 visant à hacker une technique appelée Photo-Thérapie Dynamique (PDT).

Algorythmes de censures

Calendrier